Assassinat de John Fitzgerald Kennedy
Elections américaines 2008 Actualité | Biographie de JFK | Le 22 Novembre 1963 | Autopsie | La balle magique | Les films
Les photos | L'enquête de Jim Garrison | Les intervenants | Résultat | Coïncidences | Conclusion | Bibliographie | Boutique
«

Résultat de l'enquête (Commission Warren)

 
»

La commission Warren

 La commission Warren


   Cette commission a vu le jour après une demande de Johnson (décret 1130) sur une proposition de Charles Goodell (député de New York) le 29 novembre 1963. Elle était composée de 7 membres :
  • Earl Warren (président de la commission).

  • Allen Dulles (directeur de la C.I.A. pendant 9 ans et limogé par Kennedy).
  • Gerald Ford (député et meilleur allié de la C.I.A. au congrès). Républicain conservateur proche de Johnson et de Richard Nixon.
  • Richard Russel (sénateur démocrate siégeant au conseil des forces armées).
  • Hale Boggs (Elu démocrate).
  • John J. McCloy (assistant au secrétariat de la guerre). Ami intime de la famille Johnson et financier d'hommes politiques conservateursopposés à la politique de JFK.
  • John Cooper (Sénateur républicain). Ami de Johnson et de Hoover.
  • Arlen Specter (Républicain). Théoricien de la balle magique.
   Earl Warren était un homme intègre et il ne voulait pas prendre la tête de la commission car il savait que le résultat de l'enquête était connu. Johnson dut insister pour qu'il accepte. Des témoins affirme que Earl Warren avait les yeux en larmes lorsqu'il est sorti de la pièce.


L'enquête

   La commission Warren pour rendre crédible son rapport, mais aussi pour éviter tout soupçon, met en avant les 522 dépositions recueillies. Le problème, c'est que ce n'est pas la commission qui a effectuée ces auditions, mais le FBI, la CIA et les Services Secrets. En effet, très peu de ces dépositions ont eu lieu devant les enquêteurs de la commission.

   Durant l'enquête de la commission, aucun des membre ne cessa son activité professionnelle pour se consacrer entièrement à celle-ci. Ce qui entraina quelques problèmes de calendrier, le choix d'une date pour se rencontrer ou effectuer des auditions était périlleux du fait des agendas très chargés des membres de la commission.

   La commission Warren conclut que l'attentat du président américain John Fitzgerald Kennedy avait été l'œuvre d'un seul homme : Lee Harvey Oswald.


Le rapport

   Le rapport de la commission Warren comprend 26 volumes.

«   »
© Copyright (1999-2017) www.assassinat-jfk.com
Contact | Plan du site | Newsletter